Magasins La Halle – Drôme-Ardèche

Les travailleurs disent non aux fermetures et aux licenciements

Brève
22/06/2020

Samedi 20 juin, les travailleurs des magasins la Halle de Valence, Loriol, Saint-Peray et Aubenas étaient en grève, comme nombre de leur collègues dans le pays : la Halle a été placée en redressement judiciaire pour fin juin, et si des repreneurs se sont manifestés, ils fermeraient 223 magasins sur 830 (dont ceux d’Annonay et Aubenas), avec plus de 2 000 salariés sur le carreau. Quant aux travailleurs des autres sites, ils n’ont aucune garantie sur les conditions de la reprise.

Les bénéfices du groupe Vivarte, dont fait partie la Halle, ont été siphonnés depuis 2007 par plusieurs fonds d’investissements financiers ; depuis 2016, son président Patrick Puy, dont le CV comporte le massacre des emplois à Moulinex, a dépecé le groupe, en vendant les marques André, Naf Naf, Kookaï ou Pataugas. Les emplois et les salaires des travailleurs doivent passer avant les exigences de tous ces vautours.

Les dernières brèves