Arkema – Pierre-Bénite (Rhône)

Les travailleurs postés se sont fait respecter

Brève
18/12/2020

Une grève à Arkema Pierre-Bénite en 2019

     Mardi 8 décembre, c’était les NAO (négociations annuelles sur les salaires), dans le groupe Arkema. Sur le site de Pierre-Bénite, aucun appel à la grève n’avait été lancé à cette occasion. Mais l’annonce de la direction générale, que cette année, il n’y aurait pas d’augmentation individuelle, a mis le feu aux poudres.

     Spontanément tous les ateliers se sont mis en grève et celle-ci a été reconduite d’une équipe à une autre, parmi les travailleurs postés. La colère était bien réelle et pas uniquement en raison des salaires, mais aussi en réaction à toutes les pressions de l’encadrement, ces derniers mois, sur fond de Covid-19.

      Et la direction du site a dû lâcher du lest. Elle s’est, entre autres, engagée à transformer 8 CDD en CDI, car les embauches étaient une des principales revendications des grévistes. Ils sont contents d’avoir obtenu ces embauches et d’avoir montré qu’ils pouvaient arrêter l’usine et se faire respecter par leur direction. Cela a changé l’ambiance et beaucoup se disent que ce n’est qu’un début.

 

Les dernières brèves