Grenoble

L’IVG : un droit toujours à défendre !

Brève
29/01/2019

Rassemblement du 28 janvier

Chaque lundi depuis le 14 janvier, Alliance VITA (association proche de l’extrême droite catholique) organise des conférences contre l’interruption volontaire de grossesse.  

Elles ont suscité à chaque fois des rassemblements pour défendre l’IVG à l’appel du collectif "Nous toutes 38". Ce lundi 28 janvier, 150 personnes se sont de nouveau réunies.

Elles ont rappelé les tentatives d’entraves à ce droit : des médecins qui invoquent la clause de conscience pour refuser de pratiquer les avortements, ou qui imposent un délai de réflexion de 15 jours aux femmes alors que celui-ci est prescrit par la loi. Une centaine de centres IVG ont fermé ces dernières années faute de moyens. Et aujourd’hui, le prix des consultations, des examens et de l’acte lui-même rendent l’accès à l’IVG très difficile pour les jeunes, les personnes précaires, sans mutuelle ou sans-papiers.

Le droit à l’IVG ne cesse d’être remis en cause par tous les réactionnaires. Les femmes ont dû se battre pour obtenir le droit de disposer librement de leur corps. Ce combat reste à l'ordre du jour.