Education (Puy-de-Dôme)

Mensonge et fermetures de classes

Brève
08/02/2021

La présentation de la carte scolaire 2021 par la direction académique du Puy-de-Dôme, fin janvier, avait provoqué une bronca générale chez les parents, les syndicats et les élus. Elle annonçait 41 fermetures de classes essentiellement dans les communes rurales. L'administration a fait l'unanimité contre elle et provoqué plusieurs manifestations dans les communes visées. Et la nouvelle réunion du comité départemental le 5 février a été boycottée.

La direction académique a donc un peu reculé mais elle maintient sa volonté de fermer une trentaine de classes, n'hésitant pas à faire mentir la secrétaire d'Etat à l'Education prioritaire. Elle venait d'affirmer publiquement la veille que "depuis 2020 aucune fermeture de classe ne s'est faite dans les communes de moins de 5 000 habitants sans l'accord des maires".

Le gouvernement sait trouver des milliards pour soutenir les grandes entreprises "quoiqu'il en coute", mais n'a rien pour développer l'école.

Les dernières brèves