Lyon - Métropole

Mineurs étrangers maltraités

Brève
08/11/2018

Manifestation du 16 novembre 2017

     Alors que le nouveau ministre de l’intérieur Castaner se réjouit que les expulsions de sans-papiers aient augmenté de 20% en 2018, de nombreux témoignages de personnes aidant des migrants montrent comment ceux-ci sont maltraités par l’Etat.

     Dans la Métropole de Lyon, les mineurs isolés étrangers sont ainsi souvent placés en hôtel, sans aucun encadrement, sans référent à qui s’adresser. Ces adolescents sont livrés à eux-mêmes, sans aucune activité, contraints d’aller manger à l’Armée du salut. Ils sont obligés d’aller « mendier » à l’Aide Sociale à l’Enfant des produits d’hygiène, un savon, une brosse à dents, quelques vêtements, des chaussettes ou même un stylo. Des bénévoles, dont les témoignages sont notamment relayés par RESF, parlent de cas fréquents de maltraitance.

     Comme si un des pays les plus riches du monde ne pouvait pas accueillir dignement ces jeunes adolescents, comme tous les migrants.