Lyon - Mobilisation des travailleurs sociaux

« On ne veut pas compter les morts »

Brève
29/11/2019

"Collectif hébergement en danger"

     Les travailleurs de l’hébergement d’urgence dans le Rhône ont fait grève et ont manifesté à plus de 300 le jeudi 28 novembre. Ils sont révoltés par les nouvelles consignes du préfet de région. Faute de places pour héberger toutes les personnes qui dorment à  la rue, au lieu de mobiliser l’État pour créer des places suffisantes, il a donné des consignes pour trier les hébergés : ne seront prioritaires que les familles avec des enfants de moins de un an, ou les femmes enceintes de plus de six mois par exemple. Comme s’il était acceptable qu’un enfant de un et demi, une femme enceinte de cinq mois, voire n’importe quel homme et n’importe quelle femme, dorme dans la rue !

     Alors que l’État trouve 1,7  milliard d’euros pour augmenter le budget 2020 de l’armée, il n’y aurait pas d’argent pour que tout le monde ait un toit sur la tête ? Une question de priorité.

 

Les dernières brèves