Almerys (Clermont-Ferrand)

Non aux licenciements

Brève
22/12/2020

Almerys, groupe de services numériques, vient d'annoncer la suppression de 47 emplois sur les 167 que compte son siège de Clermont-Ferrand.

Le directeur de cet établissement qui compte dans les 2 000 salariés, invoque la baisse des recettes, accélérée par la baisse du nombre des sociétés adhérentes particulièrement touchées par la pandémie (entreprises d’intérim, d’hôtellerie, de restauration).

Quand les affaires vont bien, c'est tout bénéfice pour les actionnaires. Mais quand les affaires vont mal, ce sont les salariés qui payent la note, par la suppression de leur emploi.

Pour ne pas perdre leur seul moyen de vivre, les travailleurs devront faire payer ces exploiteurs.

Les dernières brèves