Ligne Paris-Clermont-Ferrand

Pour la SNCF, l’urgence c'est le profit

Brève
21/01/2021

Les voyageurs du dernier train parti de Paris, lundi 18 janvier, ont subi un trajet de plus de 9 heures pour arriver à Clermont-Ferrand, au lieu des 3 h 31 prévues. Leur locomotive est tombée en panne, et ils sont finalement arrivés à 4 h 08 du matin à Clermont-Ferrand.

Ce retard n'est même pas un record sur cette ligne ! Et il y n'a même pas un mois, les voyageurs du train du début d'après-midi, le 24 décembre, ont subi aussi un retard du même ordre ! Sans parler des nombreux autres retards. Le plus souvent, ce sont des pannes de locomotives qui sont en cause.

Pour faire du profit à tout prix, les dirigeants de la SNCF ont réduit le personnel, délaissé l'entretien des voies et le renouvellement du matériel. Le résultat, c'est la dégradation générale des conditions de transport pour les usagers.

Les dernières brèves