Hôpital Lyon-Sud (Hospices Civils de Lyon)

Propager le virus de la lutte

Brève
10/07/2019

     En avril, comme beaucoup de services d’urgences, les urgences de l’hôpital ont rejoint le mouvement de grève commencé à Paris. Aujourd’hui, la grève s’est étendue à de nombreux services, en particulier en Réanimation et au chirurgical. Car les difficultés rencontrées par les soignants sont les mêmes partout dans les services.

     Augmentation des salaires de 300 euros, une hausse de la prime de nuit (actuellement de seulement 9 euros pour 10h de travail de nuit) et des créations de postes sont les revendications principales des grévistes qui maintiennent les initiatives pour se faire voir et entendre : distribution de tracts au personnel et aux usagers, manifestations devant et à l’intérieur de l’hôpital.

     Actuellement 25 services se déclarent en grève, soit environ les trois-quarts de l’hôpital. Malgré un taux de réquisition de 90%, les soignants continuent leur mouvement, conscients qu’il n’y a que comme cela qu’ils pourront se faire entendre.

 

Les dernières brèves