Chambéry (Savoie)

Saisonniers : pas de trêve hivernale pour la colère

Brève
24/02/2020

Lundi 24 février, c'est une centaine de travailleurs des remontées mécaniques et des domaines skiables de l'Isère et des deux Savoies qui se sont rassemblés devant la préfecture. Déjà présents en nombre lors des manifestations contre la réforme des retraites, ces travailleurs saisonniers ont débrayé pour dénoncer le changement du calcul de l'assurance chômage qui se traduira par une perte de 50 % de leurs indemnités.

Comme dans certaines industries, les saisonniers sont indispensables aux patrons des stations, des grands hôtels et restaurants. Ces derniers s'enrichissent, en maintenant des salaires, des conditions de travail et de logement indignes du 21e siècle.

Des capitalistes de « l’or blanc » d’un côté, des exploités de l’autre qui relèvent la tête : la lutte des classes s’exprime aussi en altitude.

Les dernières brèves