General Electric - Villeurbanne

Sérial licencieur

Brève
10/09/2020

L'usine General Electric de Villeurbanne

     Il n’aura pas fallu attendre longtemps après la rentrée…Général Electric vient d’annoncer un nouveau plan de suppressions de postes dans ses branches Grid et Hydro. Villeurbanne et Saint-Priest seront particulièrement touchés.

     Depuis le rachat d’Alstom en 2015, GE n’a cessé de licencier, à Grenoble, Belfort…À Villeurbanne un PSE était prévu depuis un an, puis annulé par la direction, pour en faire un autre de plus grande importance. Pour beaucoup de salariés de Villeurbanne (500 à ce jour), c’est la fin de la boîte. On en saura plus au CCE de vendredi 11 septembre. Mais il n’y a pas d’illusions à se faire.

     Bruno Lemaire vient de dénoncer, à propos de GE, « un effet d’aubaine » dû au coronavirus. Eh oui, d’autant plus embêtant pour le gouvernement qu’il s’agit du secteur « énergie renouvelable » de GE. Le grand patronat fait ce qu’il veut…sauf si un rapport de force des salariés vient le contrecarrer.

 

Les dernières brèves