Salaise sur Sanne (Isère)

Stockage de nitrate d'ammonium : en Isère aussi !

Brève
29/08/2020

L'explosion de l'usine AZF en 2001

Le nitrate d'ammonium est à l'origine des explosions de Beyrouth le 4 août dernier, et de celle de l'usine AZF à Toulouse en 2001, qui ont fait des dégâts considérables.

Eh bien en Isère, le site "Engrais Sud Vienne", est autorisé à en stocker trois fois plus que ce qui a explosé à Beyrouth. En France la législation sur la sécurité industrielle est, paraît-il, l'une des plus exigeantes. Mais dans ce domaine, comme pour l'ensemble des services publics, les gouvernements ont économisé sur les moyens de l’appliquer. Un expert qualifie même de catastrophique le manque d'inspections des sites à risque qui a diminué de 35% en dix ans.

Les travailleurs de ces sites classés Seveso à hauts risques sont bien placés pour connaitre les manquements à la sécurité. Ces travailleurs doivent pouvoir les dénoncer publiquement, sans risque de sanction, avec l'aide de la mobilisation de la population environnante. Il n'y a pas d'autre moyen pour assurer la sécurité de tous que ce contrôle ouvrier.

Les dernières brèves