Iveco - Annonay (Ardèche) :  Un bel exemple d'incivilité

Echo d'entreprise
26/03/2020

     Iveco continue de préparer le redémarrage de son usine. Des camions venant d'Espagne et d'Italie ont livré des pièces. Pourtant, le transport par camions est censé se limiter aux marchandises indispensables, une limitation sur laquelle Iveco s'assoit.

     L'entreprise se vante d'avoir des centaines de masques pour les ouvriers. Des masques qui pourraient être livrés immédiatement à l'hôpital de la ville d'Annonay qui en manque. La production de quelques bus supplémentaires n'est ni vitale, ni urgente. Les industriels ont un portefeuille à la place du cerveau. Les travailleurs n'ont pas à mettre leur vie en danger pour cela.