Aznavour

Un fils de migrants

Brève
02/10/2018

Le décès de Charles Aznavour a suscité bien des hommages, plus ou moins sincères, parmi lesquels ceux de Laurent Wauquiez et de Marine Le Pen.

Un "for me for me formidable (…) artiste", pour le premier. "Un immense chanteur" dont "tous les Français sont en deuil de son talent", pour la seconde.

Quel culot ! C'est vraiment l'hommage du vice à la vertu. Aznavour, né Shahnourh Varinag Aznavourian, de parents arméniens, était un fils d'immigré. Un de ceux qu'aujourd'hui Wauquiez et Le Pen voudraient interdire de venir dans ce pays.