Centrale nucléaire du Tricastin (Drôme)

Un voile levé sur l’opacité

Brève
10/06/2022

La centrale du Tricastin

     La justice vient d’ouvrir une enquête pour « non déclaration d’incident ou d’accident » sur le site de la centrale nucléaire du Tricastin. Cela fait suite aux dénonciations d’un ancien cadre, qui explique que plusieurs incidents ont été passés sous silence par la direction d’EDF, ainsi que par l’Autorité de Sûreté Nucléaire, l’organisme de l’État chargé de la surveillance.

     Dans la filière nucléaire, comme dans toute l’industrie dans l’économie capitaliste, c’est le règne de l’opacité, avec la complicité de l’État : il faudrait que les travailleurs imposent la transparence totale, que tous les salariés puissent rendre publics les problèmes qu’ils constatent et informer la population. C’est la seule voie pour que la santé et la sécurité des travailleurs et des riverains passe avant la soif de bénéfices des entreprises comme EDF et autres Orano.

Les dernières brèves