Valence (Drôme)

Une indignation quelque peu tardive...

Brève
10/09/2019

     Alors que le personnel des urgences de Valence est en grève depuis des mois, le maire LR de Valence, Nicolas Daragon, vient de découvrir tout d'un coup que l'hôpital public manque de moyens ; n'écoutant que son courage, il a tapé du poing sur la table en déclarant le conseil de surveillance de l'hôpital "en grève".
     Pendant des années, il n’a rien eu à redire sur la politique de diminution de lits dans les hôpitaux, notamment sous le mandat de Sarkozy. Mais à 6 mois des élections municipales, alors que son ami Wauquiez s'est pris une raclée aux élections européennes, un peu de discours hypocrites, ça ne coûte rien !

Les dernières brèves