Saint-Just-de-Claix (Isère)

Une longue bataille contre le pollueur Lactalis

Brève
21/12/2020

Mardi 15 décembre, le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, est venu inaugurer en personne la nouvelle station d’épuration de sa fromagerie industrielle “l’Etoile du Vercors”. Cette cérémonie boycottée par tous les élus invités, clôture un long bras de fer entre le maire de cette petite commune, soutenu par la majorité des habitants face au géant laitier, dont l’usine pollue depuis longtemps les eaux de l’Isère. Depuis 2014, Lactalis refusait le branchement de son usine à la nouvelle station d’épuration intercommunale, laissant le coût d’un investissement de 22 millions aux seuls contribuables.

Pendant plusieurs années, refusant le diktat de l’industriel, le maire dû subir les pressions de Lactalis, son chantage à l’emploi, son armada d’avocats mais aussi les pressions constantes d’un Etat aux ordres de l’industriel, avant d’autoriser, de guerre lasse, le permis de construire de la station d’épuration privée imposée par Lactalis.

Le retentissement de cette longue bataille dans les médias a eu au moins le mérite de montrer à quel point ces capitalistes imposent leur dictature à la population avec la complicité de l'État.

Les dernières brèves