Hôpital - Annonay (Ardèche)

Une pénurie de moyens criminelle

Brève
04/11/2020

     L'hôpital d'Annonay cherche en urgence des aides-soignants pour faire face à l'afflux de malades. Huit mois après la première vague, il n'y a toujours pas eu d'embauches. L'hôpital en est réduit à solliciter Pôle emploi et propose des contrats d'à peine trois semaines, même pas de vraies embauches !

     Dans le même temps, la maison de collecte du sang d'Annonay, la dernière d'Ardèche, est menacée de fermeture. L'établissement français du sang lance des appels aux dons et voilà qu'il ferme un site pour faire des économies. Pendant qu'on retire des moyens à la Santé et que les soignants s’épuisent au travail, le gouvernement arrose à coups de milliards les grandes entreprises.

Les dernières brèves