Relocalisation

Une politique contre les travailleurs

Brève
27/09/2021

« Accélérer la relocalisation », tel est l’argument massue défendu par les deux co-présidents de l’agence régionale Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, Menegaux, président de Michelin, et Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Et Menegaux d’affirmer que « la principale source de gaz carbonique vient des importations ». Il est bien placé pour le savoir, lui qui transfert régulièrement les activités et des services d’un pays à un autre, et qui fait circuler matières premières et pneumatiques d’un bout à l’autre de la planète. Comme par exemple les pneus haut de gamme qui sont exportés en Allemagne depuis l’usine des Gravanches de Clermont-Ferrand. Tout cela uniquement en fonction du profit qui peut en être tiré.

Sans compter que si on relocalise « ici », ce sont des travailleurs qui perdent leur emploi « là-bas ».

Si la mode des « relocalisations » lui permet de toucher quelques aides supplémentaires des pouvoirs publics, elle ne profitera jamais aux travailleurs.

Les dernières brèves