AESH

Une situation inacceptable

Brève
31/05/2021

     Les « AESH » sont les « accompagnants d’élèves en situation de handicap ». Ces travailleurs indispensables pour permettre à ces jeunes de suivre une scolarité correcte, sont extrêmement précaires et sous-payés. Ils sont le plus souvent à temps partiel imposé, alors qu’énormément d’enfants n’ont pas l’AESH dont ils auraient besoin. Dans le Puy-de-Dôme, la mesquinerie du rectorat va même jusqu’à payer à 60% le temps partiel de 62 % imposé.

     Au final, malgré les belles déclarations du gouvernement, partout dans le pays, il y a de moins en moins d’accompagnement, et de plus en plus de précarité pour les jeunes. Alors que le chômage sévit, cette situation a de quoi mettre en colère, une colère qui doit alimenter la journée de grève prévue partout ce jeudi 3 juin.

Les dernières brèves