Saint-Etienne

Une société sans-cœur pour les sans-abris

Brève
18/08/2022

     À Saint-Étienne, comme dans beaucoup d’autres villes, et dans tout le département de la Loire, les services d'hébergement d'urgence sont saturés. Ainsi, la première semaine d'août, sur près de 300 personnes qui ont appelé le 115, seules moins de 20 ont eu une solution proposée.

     Saint-Étienne ne manque pourtant pas de logements vides qui ne se louent ou ne se vendent pas, mais il n'est pas question pour l'État de les réquisitionner, bien trop respectueux qu'il est pour la propriété privée.

     Des centaines de gens qui dorment dehors au pied de logements vides, voilà bien l'un des aspects révoltant de l'absurdité du capitalisme.

Les dernières brèves