Oullins : la parole aux candidats des municipales :  « L’insécurité est de ne pas savoir si on pourra nourrir ses enfants »

Article de presse
27/02/2020

Cécile Faurite « Faire entendre le camp des travailleurs »

« L’insécurité est de ne pas savoir si on pourra nourrir ses enfants, voir les loyers augmenter et se demander comment on va payer. C’est ne pas être sûr qu’on aura les meilleurs soins si on en a besoin pour nous ou pour nos proches, se demander si on aura une retraite etc. Qui nous dépouille ? Les plus riches industriels et les banquiers qui n’ont qu’un souci : permettre aux actionnaires de s’enrichir, les politiciens sont à leur service. Nos salaires, nos hôpitaux, nos écoles, nos retraites, tout y passe. Même la planète si on les laisse faire.

Mais unis nous pouvons nous défendre. Notre camp est celui des travailleurs, ceux qui n’exploitent personne et font tourner la société. Vous voulez marquer votre camp ? Envoyez au conseil municipal des travailleurs qui seront vos yeux et vos oreilles et qui ont pour seule ambition de participer aux luttes sociales avec vous. »

 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Le Progrès

Lire l'article en ligne