Municipales Bourg-en-Bresse :  Lutte ouvrière se lance dans la bataille avec 43 colistiers

Article de presse
14/02/2020

Sylvain Cousson mènera la liste « Faire entendre le camp des travailleurs »
Quelques-uns des colistiers de la liste Lutte ouvrière. Photo : DR

Sylvain Cousson, éducateur retraité de 65 ans, et suppléant lors des législatives en 2017, mènera la liste de Lutte ouvrière à Bourg-en-Bresse. Il a déposé en préfecture le nom de ses 42 colistiers. « Je suis fier d’avoir conclu cette liste d’ouvriers uniquement, car telle est notre ambition : représenter le camp des travailleurs. C’est d’ailleurs le nom de notre liste ». Dans une conjoncture combative contre la réforme des retraites, il n’a pas eu de mal à mobiliser des Burgiens : ouvriers, techniciens, enseignants, auxiliaires de vie, concierges, agents de services.

Preuve en est selon lui que « la lutte de la classe ouvrière avait été oubliée ». Fidèle au message national de Lutte ouvrière depuis des années, Sylvain Cousson veut témoigner à travers cette candidature  « qu’on ne pourra rien changer si on ne change pas de rapport de force ».

« Nous voulons donner notre point de vue sur les grandes questions qui préoccupent les travailleurs », disent les membres de la liste. « Comment je finis le mois (…) Comment je fais sans voiture… Nous devons encourager les gens à se battre ». A l’évidence, Lutte ouvrière n’a pas pour ambition de gérer les affaires communales, qu’elle estime « ligotées par l’Etat ».

Lutte ouvrière fait déjà campagne contre les injustices des classes populaires sur les marchés de la ville. Samedi 7 mars, Sylvain Cousson tiendra une réunion publique à 17h30 à la maison des associations, salle1.28 ; il se joindra aussi à la manifestation de Nathalie Arthaud à Villeurbanne le 11 mars.

 

Corine Garay

© La Voix de l'Ain (14/02/2020) - Droits de reproduction et de diffusion réservés