CLERMONT-FERRAND :  MARIE SAVRE, CANDIDATE AUX MUNICIPALES DEPUIS VINGT-CINQ ANS

Article de presse
23/01/2020

La première fois, c'était en 1995. Marie Savre (Lutte Ouvrière) se présente aux élections municipales de Clermont-Ferrand des 15 et 22 mars prochain, avec la même détermination.

La liste des candidats en lice pour les municipales s'allonge à Clermont. Le maire sortant Olivier Bianchi (PS), Jean-Pierre Brenas pour Les Républicains, Eric Faidy pour La République En Marche, Marianne Maximi pour La France Insoumise et Michel Fanget pour le MoDem : tous ont déjà officialisé leur candidature. Marie Savre portera les couleurs de Lutte Ouvrière.

Retrouver le chemin de la lutte

Elle n'en n'est pas à son coup d'essai. Psychologue en hôpital psychiatrique, Marie Savre se présente à la mairie de Clermont-Ferrand depuis 1995 et a même été élue sous Serge Godard le temps d'un mandat. En 2020, selon elle, le camp des travailleurs n'est toujours pas entendu.

"Tout ça se dégrade parce que l'État verse de moins en moins d'argent pour tout ce qui est utile à la population et à la banlieue. Nous ce qu'on dit, c'est qu'il faut absolument que les travailleurs s'emparent ce qu'ils sont en train de retrouver : le chemin de la lutte, pour s'opposer à ceux qui dirigent la société", explique Marie Savre.

La candidate a deux priorités : rendre plus accessible les transports et la garde d'enfants. Dans sa liste on retrouve de nombreux travailleurs de chez Michelin mais aussi des gens de l'AIA, l'atelier industriel de l'aéronautique ou encore des cheminots.

Copyright Radio Scoop - 23/01/2020