« On tire notre chapeau aux Gilets jaunes »

Article de presse
01/01/2019

Adèle Kopff ici aux côtés du militant Guy Rat

Comme une fois tous les deux mois, et malgré le froid, des militants de Lutte Ouvrière (le parti de Nathalie Arthaud et Arlette Laguiller) distribuaient hier, place de l’Europe. Des tracts pour dénoncer la politique de Emmanuel Macron, mais aussi pour appeler les classes populaires à poursuivre la mobilisation.

« On tire notre chapeau aux gilets jaunes. Ils ont fait reculer le gouvernement et montré que c’est le rapport de force qui compte. C’est ce qu’on a toujours défendu à Lutte Ouvrière » met en avant Adèle Kopff, la responsable départementale. « Mais ça suffit pas ce qu’a annoncé M. Macron. On le voit, beaucoup d’entreprises ne donneront pas de prime » poursuit Guy Rat, militant espelichois. « Il faut aller plus loin et frapper les grands patrons qui ont l’argent. Il faudrait une grève générale pour obtenir des hausses de salaires pour tous » ajoute Adèle Kopff, qui estime qu’« obtenir le référendum d’initiative citoyenne ne redonnerait pas forcément le pouvoir au peuple » (…)

 

 

 

 

 

© Le Dauphiné Libéré - Montélimar (28/12/2018) - Droits de reproduction et de diffusion réservés