Vif :  Véronique Duperron présente sa liste de travailleurs

Article de presse
11/03/2020

Véronique Duperron et une partie de sa liste. Photo DR

La candidate de “Lutte Ouvrière, faire entendre le camp des travailleurs” présente une liste homogène, guidée par des valeurs anticapitalistes.

Elle souhaite faire de Vif un terreau de la lutte contre le capitalisme. Véronique Duperron, tête de liste de “Lutte Ouvrière” sur la commune, a su pour cela réunir « des personnes issues du monde du travail, et qui ne sont résignées, ni à l’exploitation, ni au capitalisme ».

On compte des ouvriers du bâtiment, de l’industrie, « qui travaillent en horaires décalés et finissent très tard leurs journées pour la plupart, explique-t-elle. Nous avons aussi des candidats en invalidité parce qu’ils ont perdu leur santé physique au travail et leurs patrons ne leur ont pas proposé de postes adaptés ».

Mais aussi des retraités qui continuent à travailler parce que leur retraite est trop faible. « On trouve également des gilets jaunes, prêts à ne pas se laisser dicter la marche par le gouvernement. »

Pour constituer sa liste - une première étiquetée “Lutte Ouvrière” sur la commune - cette ex-colistière à Chambéry lors des municipales de 2014 a procédé à du porte-à-porte dans la commune : « On n’a pas eu de difficultés à ce que notre propos les convainque. Énormément de candidats ont du mal à finir les fins de mois. Ils savent ce qu’est la galère. »

La moyenne d’âge des colistiers est de 55 ans.

Romain MÉTAIRIE

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Le Dauphiné Libéré

Lire l'article en ligne