Allier

Delbard : les roses et les fruits aux mains de pic sous

Brève
21/11/2011

Plus de 70 salariés de la pépinière Delbard à Malicorne près de Commentry, en dépôt de bilan, se sont retrouvés devant le tribunal de commerce vendredi dernier. Ils sont inquiets pour leur emploi et le paiement des salaires pour les mois à venir. Le tribunal et la direction, présente en force, n'ont en rien levé ces inquiétudes.

L'actuel patron de ces pépinières, la famille Torck, fait partie des grosses fortunes françaises. Et ce qu'ont produit les salariés des pépinières Delbard n'est pas pour rien dans sa fortune qui a augmenté de 80 millions.

Rien qu'avec ce « plus », il y aurait de quoi payer tous les salariés et saisonniers de la pépinière.

Montluçon (Allier)

Le mécontentement s'exprime à la Clinique St Antoine et St François

Brève
07/11/2011

Conditions de travail déplorables, pressions, manque de personnel et salaires qui végètent... Les travailleurs de la clinique St François et St Antoine de Montluçon en ont assez et ils l'ont fait savoir mercredi dernier en distribuant un tract aux usagers devant la porte de la clinique.

Et si la directrice semble soulagée que les salariés aient repoussé leur journée de grève, il est fort à parier que ce soulagement ne sera que de courte durée !

Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

Une récompense aveugle

Brève
27/10/2011

L'entreprise Aubert & Duval vient d'être récompensée par les trophées de l'eau Loire-Bretagne pour l'éditon 2011, car son site des Ancizes a financé des actions destinées à reconstituer le lit de la Viouze.

Que l'on en soit à récompenser le fait qu'une entreprise ait, aujourd'hui, le souci de n'avoir aucun impact sur la rivière qui la longe, est significatif de l'attitude générale des entreprises.

Mais qu'en plus cette société se donne une image écologique à si bon compte, alors qu'elle a contaminé des centaines de salariés, notamment avec de l'amiante pendant des années, voilà qui est ignoble.

Montluçon (Allier)

Sagem : avertissement à un coup fourré

Brève
25/10/2011

Après avoir débrayé à 450 une première fois le 16 octobre, ce sont 600 salariés de la Sagem de Montluçon qui ont à nouveau cessé le travail jeudi 20. Comme leurs collègues d'autres usines du groupe Safran, dont Poitiers et Dijon.

Ils tenaient à manifester leur méfiance à l'égard d'un projet du gouvernement de rapprochement entre Sagem et Thalès. L'état ne cache même pas ses motivations puisqu'il s'agit de faire des économies.

Alors, les salariés de Sagem ont plus que raison de se méfier de ce projet et de se mobiliser pour qu'on ne touche pas à leur emploi.

Bâtiment - Allier

Mort sur un chantier, ça suffit !

Brève
10/10/2011

Sur un chantier de Saint-Pourçain-sur-Sioule un ouvrier intérimaire est mort suite à une chute de 15m du toit d'un hangar sur lequel il installait une gouttière.

On ne connaît pas les causes de cette chute, ce que l'on sait c'est qu'un ouvrier est encore mort sur un chantier du bâtiment.

Aujourd'hui avec les moyens techniques qui existent ça ne devrait plus arriver !