PS et UMP mangent dans la main de Michelin

Communiqué
23/12/2013

Au Conseil municipal du 19 décembre, si le vote du budget fut l'occasion de désaccords entre les représentants de droite et les socialistes de la municipalité, il y a au moins une chose qui a fait l'unanimité : les génuflexions devant Michelin. Une représentante de la droite ainsi qu'un adjoint et le Maire socialistes se sont sentis obligés de se démarquer longuement de mes propos.

Voici l'extrait de ma déclaration :

« Je ne citerai pas ici les bénéfices de Michelin qui ne cessent de battre record sur record pour le plus grand profit des actionnaires et de la famille Michelin. François Michelin, interviewé sur France 3 cette semaine, a commencé ses propos par, je cite : « Il se trouve que je suis un sale capitaliste ». Eh bien, il se caractérise correctement, en effet, c'est un capitaliste et les capitalistes s'enrichissent aujourd'hui de manière éhontée. D'ailleurs, à l'occasion du lancement d'un programme de recherche visant à remplacer la part du caoutchouc synthétique tiré du pétrole, par un autre composé tiré de produits végétaux, il va généreusement recevoir de l'Etat une subvention de 14,7 millions d'euros.

L'Etat n'a plus d'argent pour les plus pauvres et ni pour les services publics. Mais il en a toujours pour subventionner les entreprises, même les plus florissantes comme Michelin. »

Ceux que cela a choqués, ont souhaité montrer leur allégeance à leur maître.

Marie SAVRE