A bas les économies sur la santé !

Communiqué
18/01/2012

La mobilisation organisée par les syndicats de l'hôpital de Bayeux contre le dernier plan d'économie qui frappe le personnel vient rappeler la situation de tous les hôpitaux. A Bayeux les autorités parlent d'un déficit de 1,7 millions d'euros et d'un nécessaire retour à l'équilibre, ce qui se traduirait notamment par 15 à 25 contractuels en moins. Le résultat des plans d'économies des gouvernements successifs, on le connaît : des personnels croulant sous la charge de travail, des jours de repos en retard qui s'accumulent, des urgences surchargées.

Pour les autorités, assurer aux banques le taux d'intérêt qu'elles réclament est une nécessité, mais consacrer de l'argent à soigner les malades est superflu.

Dans la santé, comme dans le reste de l'économie d'ailleurs, il faudra imposer des embauches massives et la répartition de la charge de travail entre tous. Quitte à prendre sur les bénéfices des trusts pharmaceutiques et des entreprises privées de santé, à saisir les fortunes de leurs actionnaires.

Pierre CASEVITZ