Ouest France (Falaise - Calvados) :  Législatives. Michel Langevin candidat pour Lutte ouvrière sur la troisième circonscription du Calvados

Article de presse
10/05/2012

C'est une grande première pour lui. Michel Langevin, un Falaisien de 51 ans, s'est bien présenté « sur une liste socialiste pour les municipales ». C'était en 1989. Et il n'a pas été élu. Après être resté quelques années « sans parti », il a rejoint les rangs de Lutte ouvrière, il y a une dizaine d'années. « Je me suis forgé une conviction : il fallait changer radicalement la société. Et comme le PS acceptait le capitalisme et la loi du marché, ça ne me convenait plus. » Voilà pour expliquer le virage idéologique de cet enseignant en Lettres et Histoire, pour la section professionnelle du lycée Louis-Liard, à Falaise.

Il y a quelques jours, il a été désigné - « il s'agit d'une décision collective  » - pour représenter Lutte ouvrière lors des prochaines élections législatives, dans la troisième circonscription du Calvados, Falaise-Lisieux. « Le parti voulait être présent dans un maximum de circonscriptions. Je suis le local de l'étape. Une sorte de passage obligé, mais que j'accepte avec beaucoup de plaisir pour défendre les idées communistes. »

Au premier tour de la présidentielle, Nathalie Arthaud, la candidate de Lutte ouvrière, a réalisé un score de 0,6 %. Pour Michel Langevin, c'est donc « logique que nous soyons présents aux législatives. Plus de 200 000 personnes ont choisi de voter pour notre candidate. Ces électeurs ne comprendraient pas qu'on n'y aille pas. Il faut qu'on continue à convaincre. »

Après les deux tours de la présidentielle et à l'issue des deux tours des législatives, Michel Langevin affirme que son parti sera « prêt pour un cinquième tour ». Dans la rue, celui-là. « Une révolte sociale pour que les revendications des salariés aboutissent. »

Le suppléant de Michel Langevin est Pierre Kelberine, enseignant en région parisienne.