Belfort

Une pile pour piller l’argent public

Brève
14/05/2023

L’entreprise Inocel, créée par l’aventurier Mike Horn, qui est spécialisée par la fabrication et la commercialisation de piles à hydrogène de grande capacité, a décidé de s’implanter sur le site Alstom à Belfort. C’est dans le bâtiment dit « des Ailettes » du nom d’un ancien secteur vidé à la suite de plans de licenciements massifs.

Le maire LR de Belfort et la présidente PS de la région Bourgogne Franche-Comté ont assisté à une conférence de presse où le directeur d’Inocel a annoncé l’implantation à Belfort, promettant la création de 700 emplois d’ici 2030.

Pour l’instant, il n’y a pas un seul emploi créé, mais Inocel va recevoir immédiatement prés de 8 millions d’euros versés par la région, la ville de Belfort et toutes les collectivités locales. Au nom de l’écologie et de décarbonatation future de « l’économie », on voit plusieurs entreprises dans la région être subventionnées par les pouvoirs publics (Mc Phy, Faurécia, etc….)

L’argent coule à flots dans les poches du privé tandis que les services publics manquent de ressources

Lure (Haute-Saône)

Manifestons nombreux le 13 Mai 2023

Brève
09/05/2023

Appelée par les comités et associations de défense des services publics de plusieurs régions, et par des organisations syndicales et politiques, la manifestation prévue sera aussi l’occasion d’affirmer dans la rue, que la lutte continue contre la retraite à 64 ans rejetée par la très grande majorité des travailleurs et de la population.

Et comment ne pas être en colère face à un gouvernement qui continue de toujours réduire, dégrader, voire fermer, les services publics utiles à la population. Il ne trouve pas d’argent pour financer hôpitaux, écoles, transports publics, ou retraites ; tous les sacrifices sont imposés à la population.

A ce grand patronat, à cette minorité capitaliste qui accapare les richesses et les profits comme jamais, pas le moindre effort n’est demandé ; bien au contraire, le gouvernement est à leur service.

Pour affirmer la nécessité de combattre cette politique antiouvrière, et ce système capi-taliste qui ruine la société, Lutte ouvrière appelle à participer à la manifestation :

A LURE, samedi 13 mai, 14h30 Place du Champ de Foire (Esplanade Charles de Gaulle)

Belfort

Manifestation devant la préfecture pour dénoncer les promesses non tenues sur le handicap

Brève
27/04/2023

À l'initiative d'une manifestation devant la préfecture de Belfort, une association luttant pour le handicap a expliqué les raisons de son absence à la conférence sur le handicap organisée le jeudi 27 Avril par Emmanuel Macron à l'Élysée.

Jugeant cette conférence surtout comme "un symbole", les manifestants dénoncent des promesses non tenues. "Il y a déjà eu des propositions sur la question du handicap en 1975 et 2005. Encore aujourd'hui, on se rend compte que très peu de bâtiments publics sont accessibles pour les personnes handicapées. Ça fait un moment qu'on tire la sonnette d'alarme"

Macron, qui avait prétendu faire de la question du Handicap une priorité de son premier quinquennat, fait des économies sur tout ce qui concerne les couches populaires. Les personnes handicapées n’y échappent pas.

Comme l’a exprimé un militant d’une association : pas la peine d’écouter de nouvelles promesses, que Macron tienne celles déjà faites ! Sur cette question comme sur toutes les autres, plus personne n’est disposé à croire le président sur parole.

 

Franche-Comté

Réforme des retraites : trois ministres, trois comités d’accueil à coup de casseroles

Brève
21/04/2023

Ce vendredi 21 avril, des membres du gouvernement sont en déplacement dans le Doubs, Jura, et Territoire de Belfort. Huées, bruit des casseroles, se multiplient ici et là. Après Macron qui en a fait les frais en Alsace comme dans l’Hérault. Ses ministres n’y échappent pas.

Que ce soit Olivier Brecht, ministre délégué chargé du Commerce extérieur, de l'Attractivité et des Français de l’étranger qui est attendu à Alstom Belfort par un rassemblement d’opposants à la réforme des retraites. Celui-ci a dû passer par une autre porte en douce.

Isabelle Lonvis-Rome, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes accueillie à coup de casseroles dans le Jura. Ce vendredi matin, elle a dû rentrer par une porte dérobée en préfecture de Lons-le-Saunier. Une cinquantaine de personnes l’attendaient devant la préfecture. Essentiellement des femmes

Sébastien Lecornu, ministre des Armées à Besançon, après que le jeudi 20 Avril, un concert de casseroles l’ait accuelli à Bourogne près de Belfort, c’est à Besançon au camp du Valdahon qu’un comité d’accueil est présent le vendredi 21 Avril

Macron avec l’aide de ses ministres, voulait commencer à « tourner la page ». C’est raté

Stellantis

Le domestique des gros actionnaires bien récompensé

Brève
14/04/2023

L'assemblée générale des actionnaires de Stellantis a validé les 23,5 millions d'euros que le PDG Tavares touche pour l'année 2022.

Cela équivaut à 64 328 euros par jour. Les travailleurs du groupe automobile, dont beaucoup gagnent moins de 2 000 euros par mois, apprécieront.

Tavares est très bien récompensé parce que les gros actionnaires du groupe se sont partagé une bonne partie des 16,8 milliards d'euros de bénéfices en 2022.

Ces sommes extravagantes sont du carburant pour convaincre qu'il faut imposer des augmentations de salaires et les indexer sur la flambée des prix.