GATES

Accident de travail pour cause d'économie

:

Brève
26/12/2017

Mardi 19 décembre, l’ entreprise GATES était jugé par le tribunal correctionnel de Nevers.

Le 17 novembre 2014, un travailleur s’est fait entraîner par deux cylindres d’une machine. C’est grâce à l’intervention d’un autre travailleur qui passait ( par hasard) dans le secteur que le pire a été évité.

Le risque était connu, puisqu’un accident ( moins grave) avait eu lieu auparavant. Jamais il n’aurait dû être seul à ce poste. Auparavant, sur ce poste il y avait trois travailleurs.

La direction a supprimé un poste, ( pour diminuer les coûts) et au moment de l’accident, ils étaient deux. Mais le deuxième était (loin) et occupé ailleurs. C'est bien cette politique criminelle de suppression d'effectifs qui a entraîné l'accident

Aujourd’hui ce travailleur a besoin d’une béquille pour se déplacer et est en incapacité partielle, parce que le travail doit aller vite, toujours plus vite !

Les dernières brèves