Hôpital Nord Franche Comté :  « Cachez cette réalité que je ne saurais voir »

Echo d'entreprise
17/08/2022

Un tiers des services d’urgence des hôpitaux sont fermés la nuit ou par intermittence. Mais pour le nouveau ministre de la Santé, François Braun, il ne faut pas parler de fermeture : il s’agit d’une « régulation » destinée à « offrir un meilleur accueil des patients ».

Un accueil où ça ? De plus en plus de lits sont supprimés et des services sont fermés, réorganisés en permanence, à cause du manque de personnel.

Nier la dégradation des services de santé, cela arrange le gouvernement. Il voudrait nous faire avaler la pénurie de lits et de personnel dans les hôpitaux publics et continuer à soigner les financiers.