Stellantis (ex PSA et ex FIAT)

Ce n’est pas la crise pour tout le monde

Brève
04/08/2021

Tous les constructeurs automobiles annoncent des résultats financiers spectaculaires mais celui de Stellantis, le nouveau groupe issu de la fusion de PSA et de Fiat, avec un bénéfice net de six milliards d’euros pour les six premiers mois de l’année, « a dépassé toutes les attentes », selon le journal financier Les Échos.

Le groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 75,3 milliards d’euros, en hausse de 46% par rapport au premier semestre 2020, sa marge opérationnelle de 11,4% du chiffre d’affaires est "une marge record pour les deux groupes originels", loin devant ses concurrents.

La quatrième vague de Covid déferle, les hôpitaux croulent sous le manque de moyens et les associations caritatives sous les demandes. Les licenciements et les fermetures d’usine se multiplient.

Mais des milliards se déversent donc sur les plus riches provenant de l’argent public, de l’exploitation renforcée des travailleurs et du racket des consommateurs.

Les dernières brèves