Montbéliard-Belfort

Contre l’Impunité des violences policières.

Brève
24/11/2020

L’article 24 de la nouvelle loi dite de sécurité globale menace d’un an de prison et de 45 000 euros d’amende ceux qui diffuseraient des images de policiers ou de gendarmes en intervention, sous prétexte de les protéger.

Mais l’objectif du gouvernement est d’intimider ceux qui dénonceraient des violences policières. Des syndicats de journalistes, la Ligue des droits de l’homme, et jusqu’au haut-commissariat aux droits de l’homme de l’ONU, dénoncent cette mesure.

Lutte Ouvrière appelle à se joindre au rassemblement Samedi 28 Novembre 2020 à 14H30 à la pierre à poissons à Montbéliard pour protester contre l’évolution autoritaire du pouvoir.

Nous avons devant nous une crise grave du système capitaliste, accélérée par la crise sanitaire et le gouvernement est du côté du patronat, prêt à imposer aux travailleurs un recul inédit dans tous les domaines dont celui (entre autres) de supprimer les témoignages des violences policières.

Les dernières brèves