Flowbird Besançon

De l'argent ils en ont !

Brève
28/05/2019

Plusieurs dizaines de travailleurs de Flowbird, leader mondial des horodateurs, dans la zone La Fayette à Besançon ont débrayé et se sont rassemblés pour protester contre le refus de leur direction d'accorder ni augmentation de salaire, ni prime d'intéressement ou de participation. 

Cette entreprise, ex Schlumberger, ex Parkeon, aujourd'hui propriété du fonds Astorg, passe entre les mains de fonds spéculatifs qui la revendent au bout de 4, 5 ans après avoir empoché de copieux bénéfices. Elle a été rachetée 4 fois en 20 ans, avec une valeur financière augmentée à chaque revente. 

L'actuel PDG sait s'appuyer sur les mesures prises par le gouvernement Macron pour justifier son refus de toute augmentation : dans une lettre aux salariés, il estime que  les allègements de cotisation sur les salaires devraient suffire pour améliorer le pouvoir d'achat. Par contre, l'année dernière les actionnaires se sont partagés 11 millions d'euros. 

Ce premier rassemblement a donné l'envie d'en faire plus pour réclamer des augmentations de salaires.  

Les dernières brèves