Valentigney (Doubs)

Débrayages chez Peugeot Japy

Brève
25/08/2020

L'annonce d’une baisse de commandes de PSA, commanditaire quasi exclusif en pièces pour les boîtes de vitesse, a provoqué la colère chez les travailleurs de Peugeot Japy.

Ils craignent, à nouveau, des licenciements qui pourraient toucher la moitié des effectifs. Les syndicats FO et CFDT appellent les équipes de matin et d’après-midi à un débrayage le 25 août.

L’entreprise, située à deux pas du site de Sochaux, a contribué à la fortune des deux familles Peugeot et Japy, unies au gré des intérêts industriels et des mariages, et propriétaires de dizaines de châteaux dans la région.

Vendue et revendue, elle est passée entre les mains de Maïke Automotive puis de Farinia, avec au passage des suppressions d’emplois et abondance d’argent public, pour être finalement placée en redressement judiciaire en juillet 2020.

Rien que ces deux dernières années, l’effectif est passé de 500 à 246 salariés. Pour stopper cette hémorragie et sauver leur peau, les travailleurs devront imposer la répartition du travail entre tous sans perte de salaire.

Les dernières brèves