Saint-Claude (Jura)

Fonderie MBF : le profit saccage la vie des travailleurs

Brève
24/06/2021

Mardi 22 juin, la fermeture de la fonderie MBF, à Saint-Claude dans le Jura, a été annoncée.

Dans cette ville de plus de 8 000 habitants, près de 300 salariés vont se retrouver sur le carreau. En réalité, 1 200 travailleurs vont être touchés dans la région, toutes les familles sont concernées.

« Six ans que je suis dans cette boîte. Les politiques disent qu’on n’est pas assez mobiles, moi je l’ai fait. La mobilité je connais, j’ai fait 700 bornes. Pour quel résultat ? Pour une fermeture. Vous nous prenez pour qui ? », disait un travailleur en colère.

En France, 13 500 travailleurs des fonderies travaillant pour l’automobile sont menacés. Ceux des fonderies de Bretagne ont fait quarante jours de grève. Ceux des fonderies du Poitou se sont aussi mobilisés.

Les donneurs d’ordres, Renault et PSA, ont fait des milliards de profit et ils ont reçu des subventions de l’État. Ils les ont empochées, et les licenciements continuent sur leurs sites et chez les sous-traitants.

Une banderole installée devant l’usine de MBF résumait : « État assassin ». Les constructeurs le sont aussi.

Cette colère ne doit pas rester isolée à une entreprise. Tous les travailleurs sont attaqués, tous doivent s’organiser pour que ces milliards servent à garantir tous les emplois et tous les salaires.

Les dernières brèves