Belfort

General Electric : Pas de confinement pour les licenciements

Brève
24/04/2020

Le plan de licenciements à General Electric, dans l'ancienne branche Alstom Management continue de se dérouler.

A Belfort, 70 personnes sont concernées par ces licenciements et les premières lettres devraient être envoyées dès le 4 mai, en plein confinement. C’est l'aboutissement d'un plan qui avait démarré en juin 2019.

La direction explique que la crise du coronavirus est une crise pour General Electric. Le chiffre d'affaire du secteur aviation, est en chute libre : toutes les flottes d’avions sont au sol, General Electric serait donc en difficulté et GE a prévu de se débarrasser de 10% de ses effectifs aux USA, soit 2 600 licenciements.

La crise du coronavirus est une crise pour toute la société. Mais nous n’avons aucune raison d’accepter que ce soient les travailleurs qui en payent les pots cassés.

C’est cette organisation capitaliste de la société qui transforme une crise sanitaire en une crise économique et sociale.

Alors aux capitalistes de la payer !

Les dernières brèves