Cosne-sur-Loire (58)

La clinique liquidée par la finance

Brève
27/11/2019

Samedi 23 novembre, il y avait 2 200 personnes dans les rues de Cosne-sur-Loire, rassemblées contre la fermeture de la clinique du Nohain. Cette clinique, rachetée en 2009 par le groupe Kapa Santé est en liquidation judiciaire.

Le procureur de la République a saisi les bâtiments de la clinique. Pour la justice, les termes de l’accord de vente de 2009 n’auraient pas été respectés. Depuis 2018, le parquet général de la cour des comptes a fait un signalement. En 2009, au moment de la vente, il devait n’y avoir qu’une seule société pour gérer la clinique. Mais il y en aurait deux. Une pour la gestion médicale de la clinique et une autre, entièrement financière. Celle-ci prélevait un loyer sur la clinique.

Tandis que la partie médicale s’affaiblissait, la partie financière gonflait. Faire des profits sur le travail des employés de la clinique, c’est conforme à la loi habituelle du capitalisme. L’endettement colossal des hôpitaux est là pour le démontrer, les banques se gavent avec les intérêts des dettes. A Cosne-sur-Loire, c’est l’avenir d’une centaine d’employés de la clinique et l’avenir sanitaire d’environ 70 000 personnes qui en jeu. Les propriétaires du groupe Kapa Santé seront probablement poursuivi pour abus de biens sociaux.

La justice passera comme on dit. Mais la seule décision qui serait conforme à l’intérêt de tous, employés et population, c’est la réquisition pure et simple de la clinique sans indemnités ni rachat et que l’Etat la prenne à sa charge et la fasse fonctionner.

Les dernières brèves