Stellantis – Sochaux

La précarité : un instrument pour des profits juteux.

Brève
20/11/2021

La direction de Stellantis a annoncé qu’elle allait « recruter » 6 ou 700 intérimaires pour relancer une équipe de nuit. Parmi ces travailleurs se trouveront sans doute certains des 650 qui ont été virés il y a quelques mois !

Faire galérer les travailleurs au boulot avec des cadences infernales et alterner avec des périodes de galère au chômage, c’est ce qui va permettre aux actionnaires de Stellantis de se partager le pactole de six milliards de profits pour les six premiers mois de l’année. La seule perspective pour que les travailleurs aient un salaire décent qui tombe tous les mois, c’est de prendre le contrôle des entreprises et de renverser ce système.

Les dernières brèves