RN 83 Doubs-Jura

Les conséquences des transports dans la jungle capitaliste

Brève
30/06/2021

Camions à la sortie de Besançon sur la RN 83 à hauteur de Micropolis

Le long de l’axe Poligny-Besançon, après des manifestations de riverains dans plusieurs villages, des communes prennent des arrêtés interdisant le passage des poids lourds, avec dernier en date, celui de la ville de Besançon. Les riverains de la RN 83 dénoncent les nuisances liées au passage des poids lourds qui quittent l’autoroute à Poligny pour la reprendre à la sortie de Besançon. Ce sont 2000 camions par jour qui passent par cet axe pour faire des économies de péage.

Dans un contexte de totale libéralisation du transport routier à l’échelle de l’Europe, les grands groupes industriels font depuis trente ans des pressions énormes pour faire baisser le coût du transport des marchandises. Ces choix ont entraîné une dégradation catastrophique des conditions de travail des chauffeurs routiers avec des appels d’offre en cascade où chaque entreprise cherche à gagner sur le coût des trajets, et l’augmentation des dangers et nuisances de cette économie du « tout camion ». 

Les préfets du Doubs et du Jura ont la possibilité d’annuler ces arrêtés municipaux. Gageons qu’ils seront plus sensibles aux arguments des représentants du patronat des transport qui protestent déjà qu’aux habitants des communes concernés. C’est à la dictature qu’imposent les grands groupes industriels sur toute l’organisation des transports que travailleurs et population devront s’attaquer.

Les dernières brèves