Belfort

L’hydrogène, prétexte pour pomper l’argent public

Brève
22/05/2021

Le maire de Belfort a annoncé à grand renfort de publicité, l’implantation prochaine d’une entreprise, McPhy Energie, spécialisée dans des équipements pour la production et le stockage de l’hydrogène, à Fontaine, à quelques kilomètres de Belfort.

A la clé, cette entreprise serait censée créer 400 emplois, pour, paraît-il compenser en partie les emplois supprimés par General Electric et Alstom, plus d’un millier rien qu’à Belfort.

Bien entendu, les politiciens de tous bords ont salué cette « bonne nouvelle »

Mais la réalité est moins belle. La confirmation de cette présélection par McPhy devraient intervenir d’ici fin 2021 sous réserve notamment de l’obtention des financements nécessaires, dont ceux sollicités dans le cadre du processus IPCEI, (Projet Important d’Intérêt Européen Commun).

Pour « aider McPhy » a concrétiser son projet, la région Bourgogne-Franche-Comté « va mettre presque 100 millions d'euros sur la filière hydrogène et McPhy bénéficiera aussi de différents dispositifs de la région ».

McPhy, lui « investira » 30 à 40 millions d’euros pour une fabrication qui débuterait en 2024.

Avant de créer d’éventuels emplois, cette entreprise va plus surement se gaver d’argent public et pouvoir s’enrichir. .

Les dernières brèves