Hôpital Besançon

Ni héros, ni bl'héros !

Brève
01/06/2021

Rassemblement devant l'hôpital Jean Minjoz

Jeudi 27 mai, 150 employés du CHU se sont rassemblés sur le parvis de l’hôpital Jean Minjoz. Ils se considèrent comme les « oubliés du Ségur » de la santé, accord mis en place par le ministère après la première vague de l’épidémie de Covid.

Le Ségur prévoit des augmentations de salaire pour certains soignants à l’automne. D’abord ce supplément est bien loin de compenser le retard considérable pris par les salaires. Ce qui met en colère, c’est que dans un même hôpital, un même service, un grand nombre de personne en seront exclus. Et hors des hôpitaux et des EPHAD, d’autres salariés dans les domaines du sanitaire, social et médico-social en sont exclus aussi, soit 300 personnes pour l’agence hospitalière Bourgogne Franche-Comté.

Ce rassemblement a permis de se retrouver. Le prochain rendez-vous est fixé le 15 juin pour une journée nationale d’action. Le gouvernement cherche à diviser les travailleurs de la santé mais il ne fait qu’attiser la colère.

Les dernières brèves