Alstom Belfort et Ornans

Non au blocage des salaires

Brève
10/05/2020

La direction d'Alstom France vient d'annoncer qu'elle revenait sur les augmentations de salaire prévues lors des dernières NAO et qui devaient être versées au mois d'avril.

Cela concerne tous les salariés du groupe soit 9000 personnes dont Belfort et Ornans dans la région.

Bien sûr le prétexte du virus est tout trouvé mais la direction d'Alstom fait valoir des difficultés financières pour justifier son attaque. Qui peut le croire ? Le groupe affiche un chiffre d'affaires de 8 milliards en France.

Dans le cadre de la crise économique qui va s'aggraver, le groupe Alstom, qui touche des aides de l'État et qui est riche à milliards, prend les devants et accentue la guerre contre nous, les travailleurs, afin de pouvoir verser les dividendes aux actionnaires.

Alors que les prix flambent un peu partout, il n'y a aucune raison d'accepter que nos salaires soient bloqués. Pendant qu'une partie d'entre nous est au front depuis plusieurs semaines et qui a permis de contenir l'épidémie, avec les moyens du bord et que d'autres vont reprendre le travail avec l'inquiétude face à l'épidémie, les capitalistes ne pensent qu'à continuer à s'enrichir et à sauver leurs profits.

Ils sont disqualifiés pour diriger la société.

Les dernières brèves