Besançon Subway

Un patron contre le syndicalisme

Brève
02/05/2021

Une semaine après avoir obtenu la reconnaissance d’une unité économique et sociale entre les trois magasins de Besançon, permettant une représentativité syndicale, le représentant de la CGT était licencié. Licenciement refusé par la direction du travail qui a mis en lumière de nombreuses contradictions et des pressions exercées sur les salariés par la direction.

Lors de la reprise du travail du délégué, la manager du magasin, qui a orchestré depuis le début la campagne contre le délégué – c’est elle qui est à l’origine d’une pétition et de la banderole de soutien à l’employeur – était présente avec son assistant et un autre manager du magasin de Chaleseule.

Le patron des trois magasins Subway de Besançon et de celui de Vesoul, et ses managers, affichent leur haine des syndicats et des militants ouvriers.

Les dernières brèves