Besançon

Une manifestation réussie.

Brève
12/01/2022

Près de 250 salariés de la santé et du secteur social et médico-social ont manifesté ce mardi 11 janvier dans les rues de Besançon.

Ils réclament une augmentation de 300 € pour tous, le maintien de l'ensemble des droits garantis par les conventions collectives et l'amélioration des conditions de travail. .Aux manifestants, il faut ajouter les grévistes qui ne se sont pas déplacés jusqu'à Besançon comme le DITEP de Montbéliard où 100% du personnel éducatif a débrayé ou l'IME l'Essort où trois services sur quatre étaient en grève.

Suite à la dernière mobilisation du 7 décembre, la Présidente du Conseil Départemental du Doubs a annoncé une hausse de 100 euros nets pour les salariés des établissements de la protection de l'enfance et des accueils pour handicapés, financés par le département. Mais cela exclut de nombreux salariés comme ceux des établissements financés par l'ARS, l'Etat, ceux travaillant dans d'autres départements, ainsi que les salariés des services d'insertion, pourtant financés en grande partie par le Département, mais ne relevant pas officiellement de la protection de l'enfance. Ainsi, cela créerait des différences de salaires pour un même travail parfois au sein d'un même service selon qui est le financeur.

Quant au patronat du secteur associatif non-lucratif et le gouvernement, face aux difficultés de recrutement, ils envisagent d'étendre les 183 euros du Ségur au secteur social et médico-social mais à condition que soient remises en cause les conventions collectives et les droits qu'elles garantissent !

La lutte doit donc continuer pour que le personnel du social et du médico-social obtiennent de véritables hausses de salaires sans contrepartie.

Les dernières brèves