Urgences Clamecy : la population ne se laisse pas faire !

Brève
06/02/2018

L’ARS de Bourgogne (Agence Régionale de Santé) a en projet la fermeture des urgences de nuit de l’hôpital de Clamecy. Il n’y aurait pas assez de passages !
Après la fermeture de la maternité et la chirurgie de l’hôpital, c’est un autre morceau de l’hôpital qui est attaqué. C’est un véritable dépeçage en règle d’un hôpital de proximité qui se poursuit.
Mais la population n’est pas décidée à se laisser faire. Une assemblée générale a rassemblé plus de 350 personnes. Une manifestation a été décidée pour le vendredi 23 février à Clamecy parce que qu’un représentant de l’ARS doit venir. Il ne vient pas pour les urgences mais c’est le moment de lui montrer ce que pense la population de la politique de l’ARS.
Et le 1er mars, il est prévu d’aller à Nevers puisque c’est le jour où la ministre de la santé, Agnès Buzyn sera présente. Ce serait d’ailleurs une bonne occasion que tout le personnel hospitalier du département en particulier la maternité de Cosne-sur-Loire, le centre 15 du centre hospitalier de Nevers, le personnel des EHPAD qui n’en peut plus, retrouvent la population et les hospitaliers de Clamecy pour dire tous ensemble toute leur colère à la ministre. Et pour exiger que les fermetures programmées soient abandonnées !

Les dernières brèves