Hérimoncourt

Welp promet des créations d’emploi… si PMA accepte de racheter les terrains à Peugeot !

Brève
03/05/2021

Le groupe allemand Welp, spécialisé dans les véhicules blindés, a annoncé son intention de s’implanter sur le site de l’usine Peugeot d’Hérimoncourt qui a fermé il y a un peu plus d’un an en supprimant 200 emplois. Il fait miroiter l’embauche de… 200 travailleurs ( ! ) … à l’horizon 2026, mais admet que pour son lancement en 2022, le site ne devrait accueillir que… 12 salariés. Welp compte sur d’éventuels contrats avec la police et la gendarmerie pour se développer.

Or si l’entreprise veut bien venir s’installer à Hérimoncourt, il n’est manifestement pas question pour Welp de dépenser un sou pour racheter les terrains, qui appartiennent toujours à Peugeot. Et pour Peugeot, pas question non plus de continuer à verser les 100 000 euros de taxes foncières à la commune. Vers qui se tourner alors ? Tout naturellement vers PMA (Pays de Montbéliard Agglomération) à qui elles demandent de racheter l’ancien site, pour 8 millions d’euros, et de l’aménager.

« Avec Stellantis et les autorités locales, nous sommes en train de voir ce qui va être le mieux pour nous », commente le représentant de Welp. Ce qui serait le mieux pour toute la société, c’est de se débarrasser de ces parasites qui ont le même nez pour flairer l’odeur des aides publiques et le même appétit pour les siphonner.

Les dernières brèves