Yonne – Migennes : 1700 patients sans médecin : la population frappée par la guerre pour le profit

Brève
27/03/2017

A Migennes, dans l’Yonne, un docteur a été suspendu le 1er février 2017 par l'Ordre des médecins, parce qu'elle avait donné trop d'arrêts de travail. Depuis, ses 1700 anciens patients ont du mal à retrouver un médecin pour se soigner car il n’en reste plus que huit pour 15000 habitants dans l’agglomération, et les urgences de Joigny, à 10 km, sont déjà saturées. Cette décision a été contestée par la population, comme en témoignent les nombreuses signatures de pétitions laissées dans les pharmacies. Cette suspension arrive au moment où l’Assurance maladie multiplie les annonces visant à limiter de plus en plus le remboursement des soins et à encadrer les médecins qui déclarent trop d’arrêts de travail à son goût. Les derniers en date à protester sont les radiologues, en grève à 80% jeudi 22 mars. A Migennes comme partout ailleurs, l'accès aux soins pour la population est remis en cause, et les organismes censés le garantir comme l’Assurance maladie, se sont transformés en autant d’institutions dont le but est bien plus de gérer la dette du système de santé, au profit des patrons et des financiers et au détriment des travailleurs.

Les dernières brèves